Abriès

Chapelle Saint-Roch de Valpreveyre

Contexte

Tout d'abord, prenons un instant pour parler du hameau de Valpreveyre, et apporter quelques éléments de contexte passé et présent :

  • Valpreveyre est un haut lieu touristique du Haut-Guil en Queyras. Ce hameau possède, en effet, des attraits considérables : fond de vallée verdoyant et sauvage avec à son extrémité un bric à 3000 m d’altitude, point de départ de nombreuses randonnées, faune omniprésente (chevreuil, renard, aigle royal, gypaète barbu…) et bien sûr un hameau composé de chalets centenaires.
  • Valpreveyre est un hameau sauvegardé par ses habitants : les randonneurs ont donc la joie de pouvoir admirer un patrimoine sauvegardé par les propriétaires ou occupants de ces chalets : 13 maisons ou granges ont été rénovées ou en cours de rénovation. 9 chalets sont habités l’été et pendant les périodes de vacances. Une sauvegarde collective qui permet à ce hameau de retrouver sa vie d’antan.
  • La chapelle de Valpreveyre dédiée à Saint ROCH a été construite en 1712, sur ordonnance de l’Archevêque d’Embrun. La chapelle Saint Bernardin, de taille plus modeste, fût érigée, semble t’il, après la terrible inondation de 1733 qui avait semé la destruction jusqu’à Abriès. La bénédiction de l’édifice eût lieu le 17 août 1774.
  • En décembre 2008, une coulée de neige a emporté la couverture, le clocher et une partie de la façade Sud.

Dans un hameau dont les chalets centenaires sont rénovés par les habitants, il apparaît comme fondamental de ne pas laisser un magnifique patrimoine comme la chapelle Saint-Roch continuer d’offrir un visage dévasté.

Le premier objectif poursuivi par l’Association Queyras Passion était donc de redonner à la Chapelle Saint-Roch son aspect originel, avec

  • la reconstruction du clocher
  • la reprise de la façade Sud
  • la remise en état de la toiture

le deuxième objectif est l'animation, la valorisation du hameau et de son histoire

  • réhabiliter les chapelles par des manifestations annuelles
  • faire découvrir aux touristes et aux queyrassins la vie d’antan à Valpreveyre, les traditions, l’agriculture ainsi que le réseau d’irrigation
  • réaliser une exposition permanente sur l’histoire de Valpreveyre (âge d’or et déclin des hameaux).

Déroulement des travaux

Vous pouvez cliquer sur chaque photo pour visionner le diaporama complet

Découvrez le film retraçant l'épopée de ces travaux

Durée : 7 min

Cliquez sur la photo ci-contre pour visionner le film.


Inauguration des travaux de la chapelle Saint-Roch le 16 août 2015

Après les travaux de reconstruction de la chapelle Saint-Roch, les amoureux et habitants du hameau ont retrouvé leur chapelle flambante neuve avec beaucoup d'émotion.

(c) Philippe van der Hoeven

2015 - mai à Août - réalisation des travaux de reconstruction

Les travaux commencent en mai 2015.

les toiture provisoire déposée, les murs mis à l’arase, l’angle sud-est coffré et coulé, la voûte et la périphérie de l’édifice sont soigneusement étayés. La restauration intègre les techniques et normes actuelles tout en conservant l’aspect de la chapelle telle qu’elle était. Les coffrages perdus et les réservations placées entre le pourtour de la voûte et les murs vont recevoir un important ferraillage. La dalle de 25m3 de béton, soit près de 40 tonnes, qui intègre l’embase du clocher, solidarise et stabilise durablement l’ensemble en cas de nouvelle avalanche.

Puis la charpente métallique du clocher posée avec des fixations fusibles s’habille de panneaux qui vont être crépis. S’ajouteront ensuite les deux éléments de la partie sommitale fidèles à l’original.

La façade sud, largement endommagée, retrouve sa forme et son œil de bœuf. La charpente en mélèze est bientôt prête à recevoir la couverture de bardeaux, l’arrondi de l’abside fait l’admiration de tous. Les murs avec quelques pierres apparentes et des crépis rustiques reprennent des couleurs.

Le sas dans l’entrée autorise une ouverture tout l’été et protège désormais le mobilier.

Après trois mois de ce chantier très spécifique au planning serré, de réunions hebdomadaires et d’adaptations, le nettoyage des abords marque la fin des travaux.

Les bénévoles balaient, lavent le sol, les bancs et cirent balustres et boiseries du chœur deux jours durant. La cloche appelle les fidèles, tout est prêt pour l’office dominical.

Le savoir faire et l’implication des différents personnels de l’entreprise SEROR Bâtiment ont donné un excellent résultat largement souligné par tous les participants venus célébrer la Saint Roch le dimanche 16 août 2015. Les allocutions de Joëlle Ocana, ancien maire, de Jacques Bonnardel, maire d’Abriès, d’Alain Robert, responsable départemental pour la Fondation du Patrimoine, de Philippe Barbero, notre président, soulignent les diverses coopérations pour la réussite de cette restauration si importante pour tous ceux qui aiment Valpréveyre

2015 - juin - début des travaux

2012 - août - pose du panneau de souscription

2014 - août

un angle de mur qu'il faudra complètement reconstruire

2009 - janvier - coulée de neige et dégâts occasionnés

2009 - septembre - création d'une toiture temporaire

2008 - la chapelle avant la coulée de neige

2008 - décembre - après la coulée de neige

1930 à 1955 - Des photos anciennes de Valpreveyre

(c) Photos de l'Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Région PACA

(c) Photos Collection BARBERO

(c) Carte postale JO

Déroulement du projet

  • Suite à la coulée de neige de décembre 2008, Le service d’instruction (DDE) attendait la remise de rapports d’expertise avant toute instruction des demandes de permis de construire ou de déclaration préalable de travaux
  • Un premier rapport d’expertise a été rendu à l’été 2009. Ce document n’a pas été jugé suffisant
  • Un laboratoire a ensuite été mandaté pour réaliser une modélisation de la coulée de neige. Il a rendu son rapport mi août 2010. La situation 'est ainsi débloquée d’un point de vue « autorisation administrative »
  • L’association Queyras Passion a travaillé à l’été 2011 sur la rédaction d’un nouveau cahier des charges et a mené des rendez vous sur place avec des entreprises et un bureau d’études.
  • Nous avons ainsi pu remettre une version définitive du cahier des charges et du dossier de « déclaration préalable » (nouvelle appellation des « dossiers de demande de travaux » depuis le 1er mars 2012) à la Mairie d’Abriès début mars 2012
  • Sur la base de ces dossiers, l'assurance de la commune d'Abriès a mandaté un expert. Il est venu sur place en juillet 2012. Il a rendu son rapport en novembre 2012
  • En janvier 2013, l'assurance a communiqué à la mairie d'Abriès le montant des indemnités.
  • nous pouvons maintenant sereinement envisager les prochaines étapes de ce projet
    • Envoi de la déclaration préalable au service d’instruction (DDE)
    • Envoi d’un dossier de demande de subvention au Conseil Régional et au Conseil Général pour les travaux qui n'ont pas fait l’objet d’une indemnisation par l’assurance
  • En 2014, Queyras Passion a contribué à l'élaboration du dossier pour le lancement de l'appel d'offres par la commune d'Abriès.
  • En 2015, les travaux ont été réalisés par l'entreprise SEROR Bâtiment, sous la coordination de la commune et notamment Monsieur le Maire d'Abriès, Jacquers BONNARDEL.

Bilan de la souscription lancée avec la Fondation du Patrimoine

  • Souscription lancée en août 2013 et clôturée en décembre 2015
  • 20 000 euros récoltés grâce à 91 donateurs. Qu'ils soient remerciés pour leur générosité.
  • 12 500 euros apportés en complément par la Fondation du Patrimoine